Jean-Jacques Libournet "Bénévole de la République"

16 février 2007

FRANCE - GUYANE JOURNALISTE (JF)

maisonGUYANE LE 7 FEV 07

Un bénévole de la République sous les étoiles de Guyane.

« Jean-Jacques Libournet conseiller municipal d’une petite commune du Lot et Garonne s’est auto proclamé « bénévole de la République ». Portrait de ce républicain qui n’a d’autre ambition que de promouvoir le monde rural dans la République. »

Il n’a rien d’un anarchiste ni d’un « soixante huitard » il est tout simplement un homme qui souhaite faire la promotion de la ruralité, un monde où chacun se reconnaît à travers ses différences, ses particularités et surtout son savoir faire.

Jean-Jacques Libournet est un élu municipal de la commune de Cancon située dans le Lot et Garonne, cœur du Sud-Ouest de la France métropolotaine, renommée pour être la capitale de la noisette, le berceau du pruneau et également le pays de l’élevage avec « la blonde d’Aquitaine » qui pour les novices est une race bovine très appréciée.

Jean-Jacques Libournet a été ouvrier puis cadre avant d’occuper un poste plus important dans la D.R.H du groupe Endel-Suez. De par son métier, il est appelé à voyager à travers le monde et il profite de cette opportunité pour promouvoir sa région et ses spécificités agricoles comme la noisette et le pruneau. Le but de cet homme qui fait totale abstraction de la politique, est de faire reconnaître la qualité des produits induisant la reconnaissance du monde rural à travers ses agriculteurs.

« Je suis inquiet pour l’avenir du monde rural qui s’éloigne de plus en plus perdant de fait une qualité de vie. A mes yeux la ruralité est le cœur de la France. Nous sommes obligés de tout mettre en œuvre pour évier son asphyxie alors quelle se trouve en « soins intensifs ». Le message que je veux faire passer est celui de dire haut et fort que le monde rural existe bel et bien et que nous devons tout faire pour le préserver dans son intégralité. » souligne Jean-Jacques Libournet.

De Taubira à Jean Etienne Antoinette en passant par David Douillet.

C’est alors qu’il était dans l’avion l’amenant pour la première fois de Paris à Cayenne que Jean-Jacques Libournet a fait la rencontre de David Douillet et de la députée Taubira. Cette dernière organisant un rendez-vous avec le maire de Kourou. Lundi soir, Jean-Jacques Libournet était reçu par le premier magistrat de la commune, à l’issue de cette rencontre, un échange de cadeaux a eu lieu entre les deux personnalités, Jean-Jacques Libournet offrant pruneaux et noisettes à son hôte recevant en retour un agenda de la commune de Kourou, geste très apprécié par Jean-Jacques Libournet.

Bénévole de la République.

« J’ai personnellement créé cet intitulé de « bénévole de la République », avec comme définition de cette appellation : celui qui s’engage par rapport à ses convictions à défendre et à promouvoir le monde rural et la ruralité. La République a besoin de ces bénévoles et doit les reconnaître en tant que tels dans leur diverses manifestations. » insiste Jean Jacques Libournet.

A Kourou ce « résistant » défendant le monde rural où il vit bien qu’il ne soit ni agriculteur ni commerçant ou artisan, a été propulsé dans les étoiles d’où il en est vite redescendu. Il a eu l’occasion de découvrir la forêt profonde de l’Amazonie où il a retrouvé cette notion de qualité et de préservation de l’espace naturel qui fait souvent défaut.

« Je garderais un excellent souvenir de ce déplacement en Amérique du Sud à travers les contacts que j’ai eu et à présent je prépare mon prochain voyage au Koweït. » a conclut le Bénévole de la République avant de reprendre son bâton de pèlerin sans oublier ses pruneaux et ses noisettes dont il a décidé de faire la promotion à travers tous les continents.

(J.F)

Posté par un benevole à 10:38 - Commentaires [4] - Permalien [#]